Catégories

Comment acheter en viager : les étapes à suivre

Comment acheter en viager : les étapes à suivre

Même s’il présente de nombreux avantages, l’achat d’un bien immobilier en viager reste un processus plus ou moins complexe. Il est donc important de bien suivre les étapes pour opérer un achat sans embûches. Voici donc les étapes à suivre pour acheter en viager.

1- Trouver le bien immobilier à acheter

Il s’agit de la première étape à suivre lorsqu’on souhaite acheter en viager. Il existe justement plusieurs moyens pour trouver un bien immobilier à acheter en viager. Au nombre de ces moyens, on peut citer :

A lire aussi : Quelle sont les banques qui pretent facilement ?

  • Les annonces immobilières : Vous pouvez consulter les annonces de biens en viager dans les journaux locaux, les magazines immobiliers ou sur internet. Les annonces peuvent également être trouvées sur des sites spécialisés dans les annonces de viagers.
  • Les agences immobilières : Certaines agences immobilières proposent des biens en viager. Vous pouvez les contacter pour voir s’ils ont des offres disponibles.
  • Les notaires : Les notaires sont souvent informés des ventes de biens en viager, vous pouvez donc les contacter pour voir s’ils ont des offres disponibles.
  • Les réseaux professionnels : Vous pouvez également vous informer auprès de professionnels de l’immobilier pour savoir s’ils ont des offres en viager.
  • Les particuliers : Il est également possible de trouver des particuliers disposés à vendre en viager.

Il est important de noter que le marché de l’immobilier en viager est assez restreint, il est donc important de bien cibler les recherches et de ne pas hésiter à consulter plusieurs sources pour maximiser les chances de trouver un bien qui correspond à vos critères.

2- Trouver un notaire

Pour trouver un notaire pour acheter en viager, vous pouvez commencer par vous renseigner auprès de l’Ordre des notaires de votre région. Ils pourront vous fournir une liste de notaires expérimentés dans les transactions immobilières en viager. Vous pouvez également consulter les annonces immobilières en viager dans les journaux locaux ou sur Internet, et contacter les notaires qui y sont associés.

A voir aussi : Comment acheter plusieurs appartements pour louer ?

Il est également possible de consulter les annonces en ligne des notaires qui proposent des biens en viager. Il est important de choisir un notaire compétent et expérimenté dans ce type de transaction pour vous assister dans les démarches juridiques et financières liées à l’achat d’un bien en viager.

Comment acheter en viager les étapes à suivre

3- La fixation du prix d’achat

Le prix d’achat d’un bien immobilier en viager est fixé en fonction de plusieurs critères, notamment :

  • La valeur vénale (ou marchande) du bien, c’est-à-dire sa valeur sur le marché au moment de la vente.
  • L’âge et l’état de santé de la personne qui cède le bien (le « vendeur en viager »). Plus cette personne est âgée et moins en bonne santé, moins le prix d’achat sera élevé.
  • Le montant de la rente viagère, c’est-à-dire le montant que l’acheteur devra verser au vendeur en viager pendant toute la durée de sa vie. Plus cette rente est élevée, moins le prix d’achat sera élevé.

Il est important de noter que le prix d’achat en viager est généralement inférieur à la valeur vénale du bien, car l’acheteur prend en compte le fait qu’il devra verser une rente viagère pendant toute la durée de la vie du vendeur. Il est conseillé de faire évaluer le bien par un expert immobilier indépendant pour fixer un prix juste pour les deux parties.

Il faut aussi faire attention aux clauses de la vente en viager, certaines peuvent être avantageuses pour l’acquéreur et d’autres pour le vendeur. Il est fortement conseillé de se faire assister par un notaire expérimenté pour éviter les pièges dans la fixation du prix d’achat.

4-La signature de l’acte de vente

La signature de l’acte de vente pour un achat en viager est un processus similaire à celui d’un achat classique, mais il y a quelques différences importantes à prendre en compte.

Tout d’abord, l’acte de vente en viager comprend des clauses spécifiques relatives au viager, telles que la définition des droits et obligations des parties et les modalités de paiement. Il est important que les deux parties (le vendeur et l’acquéreur) soient bien informées des termes de l’accord avant de signer l’acte de vente.

Il est donc fortement recommandé de consulter un avocat spécialisé en viager pour vous aider à comprendre les détails de l’accord. L’acte de vente en viager doit être signé devant un notaire, qui est chargé de vérifier que toutes les conditions de l’accord sont respectées et de veiller à la bonne exécution de l’acte.

Enfin, il est possible de mettre en place une garantie de paiement pour protéger les intérêts de l’acquéreur, qui peut être une assurance-vie ou une hypothèque sur le bien.

Articles similaires

Lire aussi x