Catégories

Qui doit payer la caution ?

Qui doit payer la caution ?

Assurance locative non rémunérée ou garant ?

Vous avez acheté un appartement que vous aimeriez louer. Cependant, puisque vous souhaitez vous protéger contre les paiements impayés, hésitez-vous entre une assurance locative non rémunérée ou un garant ?

Pendant longtemps, la prise d’un garant a été la seule solution pour les donateurs contre les paiements impayés. Ensuite, une assurance locative impayée est apparue, y compris une variété de contrats et de tarifs.

Lire également : Quelle imposition sur les revenus locatifs saisonniers ?

Le règlement (article 22-1 de la loi 89) interdit désormais l’accumulation d’une assurance locative impayée auprès d’un garant (sauf si le locataire est étudiant). Il est donc essentiel de bien décider et de bien connaître les tenants et aboutissants.

C’est pourquoi la gestion en ligne explique comment elle fonctionne.

A lire également : Quels meubles pour LMNP ?

Assurance locative non rémunérée : qu’est-ce que c’est ?

Cette assurance fonctionne selon le même régime que les autres polices d’assurance. Dans le cas d’un L’assureur remplace un tiers, ici le locataire par défaut, et compense le propriétaire. L’assureur devient alors créancier d’un locataire et met en place la procédure de libération des locaux d’une part et de facturer le débiteur de l’autre.

Autour de ce principe simple, il existe des garanties supplémentaires telles que la couverture des frais juridiques, des dommages matériels, une assistance juridique, etc., qui peuvent compléter l’assurance et maximiser la protection.

Avantages de l’assurance locative non rémunérée

La garantie de rémunération

Lorsqu’un assureur est utilisé, il s’agit essentiellement d’une garantie en ce qui concerne la couverture fournie. Il est rare qu’un assureur échoue.

Les honoraires d’un avocat

Vos soins sont liés à des contrats d’assurance location impayés. Il s’agit en effet d’une garantie importante, comme c’est le cas. Le manque de loyer est souvent difficile à supporter en plus des coûts de procédure.

La fiscalité

Bonne nouvelle, les primes d’assurance sont déductibles des revenus immobiliers.

Les inconvénients des loyers d’assurance

Les coûts

C’est tout sauf négligeable. En fait, le taux peut varier de 2,5 % (abonnement par l’intermédiaire d’un gestionnaire immobilier) à 3,5 % ou plus (abonnement unique à un contrat).

Sélection des candidats

Pour pouvoir bénéficier d’une assurance locative non rémunérée, les demandeurs doivent relever des critères limités du contrat. En fait, il existe une assurance uniquement pour couvrir l’accident. Les locataires doivent donc prouver des profils financiers de très bonne qualité. Le nombre de demandes éligibles est alors limité, ce qui peut poser problème dans les zones du marché locatif à forte offre.

L’argent comptant

L’Assurance garantie, mais à leur vitesse. Il est donc important de fournir une réserve de trésorerie pour combler l’écart entre le manque de paiement de votre locataire et l’indemnisation de l’assureur.

Le formalisme

Cela est particulièrement important pour surveiller quand un contrat est conclu directement avec un assureur. En cas de sinistre, la compagnie d’assurance exigera systématiquement la révision du rapport de crédit et de nouveaux tests effectués. En cas de non-respect des obligations contenues dans le contrat, le propriétaire peut perdre le bénéfice de la garantie.

Nos conseils :

En tant que propriétaire, aimeriez-vous souscrire un contrat individuel d’assurance locative non rémunérée ? Assurez-vous de :

  • Connaître un minimum du secteur immobilier et de ce type de
  • contrats Soyez strict lors de la création du dossier et surveillez les obligations des déclarations de recouvrement et de réclamations.

Sinon, vous devez acheter un contrat (qui sera moins cher) auprès d’un gestionnaire immobilier spécialisé.

Dans la gestion en ligne, nous vous proposons l’un des contrats les plus complets et les moins chers du marché. Ce contrat, qui a été souscrit dans le cadre d’un mandat administratif, vous permet de bénéficier d’un forfait Assurance Management à un prix très compétitif.

Dépôt personnel : qu’est-ce que c’est ?

Votre locataire ne dispose pas de revenus suffisants pour garantir le paiement de son loyer, mais vous souhaitez couvrir vos risques de paiements impayés : le garant est là pour répondre aux obligations du locataire se conformer.

En cas de loyer impayé, vous pouvez contacter le garant qui doit payer le montant dû. Cette garantie n’est pas infinie (voir aussi : Acte de solidarité garantie, garantie, qu’est-ce que c’est ? ). En fait, les garanties personnelles sont limitées en quantité et en durée. Ils sont également soumis à un formalisme très précis. Voir aussi : Comment éviter les faux documents de location ?

Avantages de la caution personnelle

C’est gratuit

Il n’y a aucun coût à prévoir, il s’agit simplement de finaliser un document obligataire directement entre vous et le garant.

Engagement personnel

Le garant qui signe est fortement engagé. Il est encore plus fort lorsque le garant et le locataire se trouvent à proximité. Il est difficile d’imaginer qu’un parent sorte son enfant de chez lui en refusant de respecter son engagement.

Les inconvénients du dépôt personnel

Défis Inplay

Plus la relation entre garant et locataire est éloignée, plus il est difficile de jouer. Le garant peut retarder autant que possible le délai de paiement des dettes du locataire sans être vraiment forcé de le faire.

Validité des obligations

La forme de garantie est très importante et doit être respectée. Les tribunaux sont en effet attentifs à ce point.

Le frais de procédure

Si le garant ne répond pas, il n’y a pas d’autre choix que d’engager une procédure judiciaire. Toutefois, il comporte des coûts qui doivent être supportés en plus des retards de location.

Exemple de texte d’une loi sur la responsabilité personnelle : « Je suis une garantie de solidarité en renonçant aux bénéfices de la discussion et du partage des obligations résultant du contrat de location, qui est lié au NOM DU PROPRIÉTAIRE AU NOM DU PROPRIÉTAIRE LOCATAIRE a été accordé pour une durée de 9 ans à partir de XX/XX/XXXX, le montant mensuel du loyer d’euros du loyer mentionné étant révisé annuellement en fonction de la modification de l’indice de référence locatif (IRL). Je confirme avoir lu les différentes conditions de ce contrat de location dont on m’a remis une copie et j’accepte de garantir le paiement des loyers, des indemnités d’occupation, des frais, des réparations locatives, des taxes et de tous les coûts procéduraux dus dans le cadre de ce processus de location, le montant maximum de mon engagement étant limité à : TOTAL LOYER DE 36 MOIS EN € Ce bail peut être prolongé tacitement, légalement ou conventionnellement, pour une durée déterminée. Nonobstant l’article 1740 du Code civil, cette obligation de garantie est valable jusqu’à la résiliation des obligations du locataire, sans pouvoir dépasser la durée de neuf ans ou jusqu’à : DATE 9 ANS APRÈS XX/XXXX Si le cautionnement des obligations découlant d’un contrat de location conclu sous ce titre n’indique pas la durée ou si la durée de l’obligation est fixée pour une période indéterminée, la garantie peut résilier unilatéralement l’obligation. La résiliation prendra effet à la fin du contrat de location, qu’il s’agisse du contrat initial ou d’un contrat prolongé ou renouvelé dans lequel le propriétaire reçoit un avis de résiliation. »

Que choisir entre une assurance locative non rémunérée ou un garant ?

Chaque système a ses avantages et ses inconvénients, la bonne attitude est de rester ouvert. Si l’objectif est toujours le même (assurer la sécurité des revenus locatifs), la solution à conserver peut dépendre de la situation qui se produit.

À faire en cas de location dans une zone où la demande est faible, il doit être raisonnablement plus souple en termes de critères. En cas d’orientation de départ pour une assurance location non payée, nous pouvons alors ouvrir un dossier auprès d’un bon garant familial.

Les profils peuvent être plus sélectifs dans les zones à forte demande locative . La règle est qu’il n’y en a pas : tout est une question de situation et de circonstances.

Dans la gestion en ligne, nous demandons au propriétaire, par le biais de notre offre, de rechercher un locataire, de se positionner sur sa volonté de souscrire non payé ou de ne pas compléter le loyer d’assurance avant la publication de l’annonce. Jusqu’au dernier moment (avant que le bail ne soit traité) , nous discuterons avec le propriétaire pour affiner ce choix. Il arrive que malgré la décision initiale de souscrire une assurance, il est finalement décidé d’y renoncer. Le boîtier inverse est également présent. Il s’agit donc d’un échange fondamental pour parvenir à un choix approprié dans les circonstances propres à chaque emplacement.

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons