Catégories

Pinel plus, un nouveau dispositif 2023 qui permet d’investir dans l’immobilier neuf

Pinel plus, un nouveau dispositif 2023 qui permet d’investir dans l’immobilier neuf

Le Pinel plus est un nouveau dispositif créé par le gouvernement pour les investisseurs qui veulent investir dans l’immobilier. Il entrera en vigueur au 1er Janvier 2023 et permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt importante. Cette réforme fiscale est applicable à l’ensemble des logements neufs achetés sur plan.

1. Le dispositif Pinel + présenté par le gouvernement

L’objectif du gouvernement de créer un système de défiscalisation comme la Loi Pinel est d’aboutir à une offre supplémentaire de logements neufs qui profitera aux investisseurs, et ainsi favoriser la construction pour palier au manque de logements en France.

A voir aussi : Quelle est la surface idéale d'une salle de bain ?

La principale innovation du Pinel Plus est que les logements achetés en VEFA devront présenter des caractéristiques en terme de confort supérieures à ceux proposés sous le dispositif Pinel classique. Notamment, ils devront présenter aux moins deux ouvertures présentant des orientations différentes, et une surface minimum plus grande que les logements neufs actuellement à la vente, et de respecter des normes de performance énergétique améliorées.

2. Les nouveaux plafonds applicables

Rien de véritablement nouveau de ce côté, car comme pour le Pinel classique, un investisseur devra respecter deux types de plafonds pour pouvoir bénéficier du Pinel plus.

A découvrir également : Quel métier pour gagner 10.000 euros par mois ?

Le plafond de loyer est un prix en euros par m2 fixé par le gouvernement et qui dépendra de la zone dans laquelle se situe le logement (A,B1 ou B2). A chaque mise en place de locataires, vous devrez donc vérifier le plafond qui est en vigueur à ce moment là. Le loyer sera ensuite indexé comme un loyer classique dans l’ancien.

Le plafond de ressources que ne devront pas dépasser les locataires afin de pouvoir bénéficier de l’économie d’impôts. Idem à ci-dessus, les ressources sont à apprécier à la prise de bail, peu importe si elles évoluent par la suite.

Hormis ces plafonds à respecter, la constitution du dossier de location sous ce dispositif Pinel + sera identique à celle d’un logement ancien loués sous la loi de 89.

3. Les avantages fiscaux du Pinel plus

Ce dispositif permet d’obtenir une réduction d’impôt de 12 % sur une période de six ans. L’investisseur pourra également choisir une période de location de 9 ans et bénéficier d’une réduction d’impôts de 18 %. La période maximale de réduction d’impôts Pinel plus est de 12 ans, avec un taux de réduction de 21 %.

Lors de l’achat du logement, l’investisseur perçoit ainsi une réduction d’impôt de 2 % par an, mais le taux de réduction d’impôts passera à 1% les trois trois dernières années de défiscalisation.

Le Pinel + permet également de déduire le déficit foncier, comme par exemple les intérêts d’emprunts et les éventuels travaux, ce qui permettra d’alléger une partie de vos revenus globaux.

4. Les inconvénients du dispositif Pinel plus

Le Pinel plus est limité à l’achat de logements neufs, sur plan principalement. (Le logement ne doit pas avoir déjà été habité) L’ancien n’est donc pas concerné par ce dispositif.

L’immobilier neuf est plus cher à l’achat que l’ancien, mais présentera un niveau de confort et d’équipement supérieur à l’ancien. Les travaux seront également moins nombreux et surtout, avec les nouvelles normes en terme de performance énergétique à respecter pour pouvoir louer, acheter du neuf aujourd’hui peut s’avérer un choix opportun sur le long terme.

L’engagement de location peut également être un inconvénient si vous souhaitez revendre votre logement plus tôt, mais ce n’est généralement pas l’objectif.

A savoir également, c’est que pour pouvoir déduire les déficits fonciers des 3 dernières années, vous devrez louer les 3 années suivantes…

Articles similaires

Lire aussi x