Vente de biens immobiliers sur Rouen : Un pierre pour la retraite

Un pierre pour la retraite

Comment bien préparer sa retraite? Que l’on cherche alors à s’assurer un toit ou un complément de revenus, se tourner vers le placement immobilier peut être une solution.

 

Etre propriétaire de son domicile lorsqu’on arrive à l’âge de la retraite est l’une des préoccupations principales de la plupart des Français.

 

 

Pour nombre d’entre eux, penser qu’il faudra peut-être encore s’acquitter d’un loyer ou d’un remboursement d’emprunt alors que les revenus seront moindres constitue un réel souci et pourra même être un sérieux handicap financier. Devenir propriétaire, voilà la solution : s’assurer non seulement un toit mais aussi une rente de retraite nette de charges (en dehors de celles liées au fonctionnement du logement) et, ce qui n’est pas négligeable, disposer d’un capital en cas de revente.


Dans cette optique, il est impératif de prévoir son acquisition immobilière bien en amont. Rares sont les banques qui prêtent au-delà de 55 ans ou alors à des conditions tarifaires hors de prix. Il faut donc absolument envisager son achat autour de 40 ans car il faut garder à l’esprit qu’en règle générale un emprunt nous engage pour vingt ans. Aujourd’hui, il est possible d’emprunter sur cette durée à un taux particulièrement bas, malgré des prix immobiliers parfois encore très hauts. Autre avantage, être propriétaire de sa résidence principale permet de transmettre un patrimoine à ses proches et d’obtenir un
capital en cas de revente, capital qui ne sera pas ponctionné de l’impôt sur les plus-values, la résidence principale en étant exonérée. 

 

Trouver des revenus supplémentaires lorsqu’on s’arrête de travailler donne la possibilité d’améliorer son train de vie, de payer les charges ou de financer les travaux de son logement. On peut également investir pour louer, autre façon de s’assurer des revenus réguliers et aussi, de disposer à long terme d’un patrimoine à transmettre à ses proches.


II existe plusieurs dispositifs d’immobilier locatif... tous proposent une réduction d’impôt en échange d’une obligation de location pendant une durée prédéterminée. Dans ce cas,l’acquéreur ne disposera de son bien qu’après la durée minimale de location et pourra soit l’habiter, soit continuer à le louer et
toucher des loyers réguliers, soit le transmettre à ses enfants ou encore le vendre.


D’un point de vue fiscal, les revenus locatifs relèvent du régime du micro-foncier.


L’autre option pour bénéficier d’une rente, dès le départ à la retraite, est d’acheter un bien immobilier locatif sous le statut de loueur en meublé non professionnel. On peut alors investir dans des résidences de services (étudiants, seniors, tourisme, affaire et Ehpad) gérées et mises en location par un prestataire externe...

 

Après ces quelques conseils pour s’assurer un revenu complémentaire à sa retraite, pour de plus amples renseignements , rendez-vous dans l’agence SPY la plus proche de chez vous !

 

Crédit photo : © Rfischia | Dreamstime.com

Retraite - Achat - Investissement